Les piètres performances du dispositif Duflot

Des ventes en baissent de 10-12% c’est ce qui attendent les promoteurs pour 2014 selon une information de la FPI (Fédération des promoteurs immobiliers) relayée par le figaro. Elles oscilleront donc entre 65.500 et 67.500 unités bien loin des objectifs fixés par le gouvernement Hollande.

Ce qui annonce une année encore difficile pour les promoteurs immobiliers. Les permis de construire délivrés l’année précédente et le nombre de logements mis en vente ont reculé de plus de 14%.

Les promoteurs immobiliers envisagent de baisser leurs prix pour relancer les ventes mais c’est surtout une modification du dispositif duflot qui pourrait palier à la crise.

Il y a urgence car beaucoup de signaux sont passés au rouge en 2013 où les promoteurs n’ont vendu que 75.000 logements neufs.
Si le redémarrage des ventes n’a pas été au rendez-vous, c’est à cause des piètres performances du dispositif Loi Duflot réservé aux particuliers investisseurs.

Cécile Duflot tablait sur 40.000 ventes avec ce système, mais seulement 30.000 ont été conclues. Des ventes freinées par le cafouillage du ministre sur l’incertitude des niveaux de loyers qui pourraient être pratiquer par les investisseurs. Aujourd’hui, le problème est réglé mais le retard a rattrapé est énorme.

Sans compter que les crédits bancaires sont de plus en plus durs à obtenir pour les primo accédants.

Partager/Marquer

Leave a Reply